Nature de la formation :
Diplôme national

Crédits ECTS :
120

Parcours :
  • Plant Integrative Biology and Breeding

Langue(s) d'enseignement :
Anglais
Français

Modalité(s) de la formation :
Formation en présentiel
Ouvert en alternance

Lieu(x) de la formation :
LEMPDES
AUBIERE

Pièce(s) jointe(s) à télécharger :
Télécharger la plaquette de la formation

Présentation

Objectifs de la formation

 

Acquisition de connaissances : PLURIDISCIPLINARITE

Acquisition de méthodes d'études : RAISONNEMENT INTEGRATIF

Acquisition de compétences spécifiques à différentes échelles : GENE-PLANTE-AGROECOSYSTEME 

Ce master permet :

(1) l’acquisition d’un corpus de connaissances solide et diversifié dans le domaine de la Biologie Végétale et de l'Amélioration des Plantes,

(2) l'acquisition de méthodes d’études du fonctionnement de la plante, aux échelles allant du gène à la plante entière, s’appuyant sur une démarche résolument intégrative et pluridisciplinaire (génétique, génomique, biochimie, physiologie cellulaire et moléculaire) et des outils de bioinformatique et de modélisation,

(3) l’ouverture sur l’interaction de la plante avec son environnement biotique et abiotique, mobilisant l’écophysiologie, l’écologie, l’agronomie, la biophysique,

(4) l'acquisition de compétences spécifiques telles que:

  • constituer une collection représentative de la diversité génétique naturelle
  • comprendre, analyser, concevoir un programme d'amélioration génétique
  • analyser  et valoriser les interactions plante-peuplement-environnement pour la gestion des services agroécologiques et la préservation du milieu
  • concevoir un dispositif d'étude associé à un modèle statistique
  • exploiter les big-data à différentes échelles: du génome à la plante et au système de culture

L’ambition de ce master est de former des étudiants qui seront des acteurs compétitifs et force de proposition dans des programmes de recherche ou des programmes d’amélioration variétale.

Ce parcours offrira les connaissances et compétences nécessaires à :

  • de futurs chercheurs ayant une culture scientifique large et pluridisciplinaire leur permettant de comprendre et de développer des travaux sur le fonctionnement intégratif, notamment en termes de passage d’échelles d’études (génome/plante/système de culture).
  • des ingénieurs ou des cadres capables d’assurer la liaison entre les niveaux d’organisation (génome-organisme-peuplement-écosystème) au sein de l’entreprise.

 

Organisation de la formation

 

Le master "Biologie Végétale" - parcours "Plant Integrative Biology and Breeding" est proposé en co-portage par l'UCA et VetAgroSup.

 

De manière originale et intégrative, ce master associe une forte spécialisation disciplinaire en sciences du végétal avec une approche systémique des relations de la plante avec son environnement. L’un des points forts est que cette démarche intégrative est déclinée sur trois systèmes végétaux: les systèmes arborés, les grandes cultures, et les prairies, couvrant ainsi une très grande partie du secteur végétal de l’agriculture.

 

Environ 25 % des enseignements du master et 55 % du M2 sont assurés par des représentants du monde socio-professionnel

 

Cette formation i) mobilise une approche de biologie intégrative, ii) s’appuie sur les forces de recherche locales nationalement et internationalement reconnues, iii) associe les entreprises du secteur agricole et bénéficie d’un partenariat facilité par la présence du pôle de compétitivité Céréales Vallée iv) exploite la diversité des problématiques agricoles de notre territoire.  

Ce master est construit et piloté par des enseignants chercheurs et chercheurs de trois organismes : UCA, Vetagrosup et INRA. Trois unités de recherche sont particulièrement impliquées :

  • Génétique, Diversité et Ecophysiologie des Céréales - UMR 1095
  • Physique et physiologie Intégratives de l’Arbre en environnement Fluctuant - UMR 547
  • Unité Mixte de Recherche sur l’Ecosystème Prairial - UMR 087

Des partenaires du monde socio-économique interviennent en tant que conférenciers, commanditaires de projets ou d'études de faisabilité, tuteurs de stage, acteurs du conseil de perfectionnement du master, membres de jury de soutenance de M2.

L'ambition de la formation (cours magistraux, conférences, travaux dirigés, travaux pratiques, projets tuteurés en immersion dans les laboratoires de recherche et stages en France ou à l'étranger) est d'amener les étudiants à maitriser les concepts et les méthodes nécessaires à une vision intégrée du fonctionnement des systèmes biologiques et au développement d'innovations végétales dans les domaines de la recherche, de la sélection et de la production.

 

 

Les + de la formation

L'ensemble de la formation est ouvert à la formation continue.

Il est aussi possible de suivre un seul module en formation continue : "la plante face au changement climatique: du gène à la plante entière". Ce module comporte une partie théorique et une partie pratique où les outils de mesures écophysiologiques sont présentés et utilisés pour l'évaluation des contraintes environnementales subies par la plante ainsi que sa réponse à ces contraintes.

Competences et connaissances

Notre ambition est de former des acteurs compétitifs et force de propositions dans des programmes de recherche, de production et d’amélioration des plantes. Cette formation apporte les bases essentielles pour développer des approches intégratives dans ces domaines, permettant d'appréhender différentes échelles: gène - plante - système.

Plusieurs types de compétences doivent être acquises au terme du master. La liste suivante n'est pas exhaustive.

COMPETENCES TRANSVERSALES GENERALES:

  • analyser et synthétiser des connaissances scientifiques
  • communiquer en français et en anglais, élaborer un message argumenté et adapté
  • écrire un rapport d'activité
  • s'intégrer dans le milieu professionnel

COMPETENCES SPECIFIQUES PAR ECHELLE:

GENE/GENOME

  • analyser de données de séquençage - génomique comparée
  • analyser la diversité génétique
  • construire et utiliser une cartographie génétique
  • intégrer plusieurs niveaux de données moléculaires pour l'analyse intégrative d'un processus
  • analyser et exploiter les données épigénétiques
  • être autonome sur les techniques courantes de biologie moléculaire

CELLULE/ORGANE/PLANTE

  • définir des démarches expérimentales en physiologie moléculaire
  • autonomie sur les techniques de biotechnologies végétales
  • définir les démarches expérimentales pour l'analyse des communications/interactions entre cellules et organes
  • établir le diagnostic physiologique d'une plante

POPULATION/SYSTEME

  • analyser la structuration des populations
  • mettre en place un dispositif d'expérimentation
  • établir le diagnostic du fonctionnement de la parcelle
  • proposer des solutions innovantes au système

COMPETENCES TRANSVERSALES SPECIFIQUES:

  • analyser et maitriser les interactions plante-peuplement-environnement pour gérer les agroécosystèmes
  • constituer et gérer une collection représentative de la diversité génétique naturelle
  • comprendre, analyser, concevoir un programme d'amélioration génétique variétale
  • gérer, analyser des données massives
  • concevoir une démarche de modélisation

 

 

Dimension Internationale

La formation a été raisonnée en intégrant la dimension internationale:

  • intégration du programme européen ERASMUS (mobilité entrante et sortante)
  • possibilité de stages en M1 et M2 à l'étranger
  • accès aux réseaux internationaux des unités de recherche impliquées dans la formation

 

 

 

 

Organisation pédagogique des langues étrangères

20% de la formation s'effectue en anglais au travers de cours, TP et TD, et conférences.

Label

Pôle de compétitivité "Céréales Vallée"

Alternance

Formation ouverte en alternance

Type de contrat : Contrat de professionalisation

Période :

Le master est ouvert à la formation par alternance au niveau du M2 uniquement.

Stage

 STAGES Les stages sont à réaliser:
  • en laboratoire de recherche ou en entreprise
  • d'une durée de 2 mois minimum en M1
  • d'une durée de 6 mois en M2.
  • dans les domaines de la recherche, de l'expérimentation, de la sélection, ou du développement.

Les modèles ou systèmes végétaux peuvent être très diversifiés: modèle de plante annuelle, pérenne ligneux ou herbacé, plante modèle de laboratoire, systèmes grandes cultures, systèmes prairiaux, vergers, écosystèmes forestiers, ...

Les sujets de stage peuvent mobiliser une discipline scientifique, une échelle d'étude ou être plus intégratifs.

Les rapports de stage et les soutenances orales peuvent se faire en français ou en anglais.

 

Programme

Plant Integrative Biology and Breeding

  • Année M1
  • Semestre 1
    • Bioanalyse en génomique et transcriptomique

      12h CM, 2h TD, 16h TP | 3 crédits

    • Biostatistiques 1

      12h CM, 10h TD, 6h TP | 3 crédits

    • Anglais

      24h TD | 3 crédits

    • Génétique des populations

      12h CM, 14h TD, 4h TP | 3 crédits

    • Structure et expression des génomes végétaux

      20h CM, 10h TD | 3 crédits

    • Développement et production végétale

      15 crédits

      • Contrôle moléculaire et physiologique de développement des plantes

        27h CM, 12h TD, 6h TP

      • Ressources génétiques et amélioration des plantes

        28h CM, 10h TD

      • Agronomie

        24h CM, 8h TD

  • Semestre 2
    • Analyse d'images et de données géographiques multi-échelles

      4h CM, 20h TP | 3 crédits

    • Biostatistiques 2

      12h CM, 10h TD, 6h TP | 3 crédits

    • Initiation à la recherche

      90h TP | 3 crédits

    • Stage 2 mois

      3 crédits

    • Analyse exploratoire des données

      30h TP | 3 crédits

    • La plante face au changement climatique: du gène à la plante entière

      49h CM, 53h TD, 13h TP | 15 crédits

  • Année M2
  • Semestre 3
    • Anglais 2

      3 crédits

      • Anglais 2

        24h TD | 3 crédits

      • Communication

        4h TD

    • Productions végétales, connaissance de l'entreprise au sein des filières agricoles

      25h CM | 3 crédits

    • Régulations épigénétiques chez les végétaux

      20h CM, 10h TD | 3 crédits

    • Ecophysiologie, gestion et amélioration des agrosystèmes annuels

      55h CM, 3h TD, 3h TP | 6 crédits

    • Génétique d'association et sélection génomique

      6h CM, 18h TP | 3 crédits

    • Biodiversité et amélioration des écosystèmes prairiaux

      19h CM, 11h TD | 3 crédits

    • Ecophysiologie,biodiversité et amélioration des plantes ligneuses

      28h CM, 2h TD | 3 crédits

    • Modélisation

      15h CM, 11h TD | 3 crédits

    • Projet de groupe "Plant Integrative Biology and Breeding"

      3 crédits

  • Semestre 4
    • Rapport bibliographique - Projet ingenieur

      6 crédits

    • Stage de 6 mois

      24 crédits

Admission

Conditions

Candidature en M1 :

Pré-requis

Mentions de licence conseillées:

1- Sciences de la vie

2- Sciences de la vie et de la terre

3- Sciences de la santé

Connaissances en  physiologie végétale - biologie cellulaire et moléculaire –biochimie - génétique - statistiques

Compétences: Analyse de documents scientifiques - rédaction d'un rapport scientifique - travail de groupe - travail expérimental en biologie

 

Droits de scolarité

Niveau Master

Et après ?

Les métiers visés

A l'issue du master, la poursuite en doctorat est possible.

Les métiers visés sont diversifiés en fonction des secteurs d'activité.

Expérimentation - Développement:

  • responsable des cultures
  • ingénieur technique
  • ingénieur conseil
  • sélectionneur

Ces emplois peuvent être occupés dans des stations expérimentales, dans des chambres d'agriculture, des centres techniques, des sociétés semencières.

Recherche:

  • Ingénieur d'étude
  • Ingénieur de recherche

Ces emplois peuvent être occupés dans des structures de recherche publique ou privées.

 

Secteur(s) d'activités

L'insertion professionnelle concerne la recherche fondamentale et appliquée, l'expérimentation et le développement.

Les débouchés professionnels se situent dans les secteurs d’activités suivants:

  • Semenciers
  • Sociétés agrochimiques
  • Start-up innovantes en expertise dans des activités associées aux plantes
  • Organismes de conseils, chambres d'agriculture, coopératives agricoles
  • Universités
  • Organismes de recherche (INRA, CNRS, CIRAD, IRD)

Poursuite d'études

Doctorat

Passerelles et réorientation

Le premier semestre du M1 comporte des modules mutualisés avec les masters Bioinformatique - Microbiologie - Biologie, Santé.

La réorientation vers ces masters est possible à l'issue de ce premier semestre et doit être discutée avec les équipes pédagogiques concernées.

Contacts

Responsable(s)

DREVET Patricia

Tél : +33473407912

Email : Patricia.DREVET @ uca.fr

PIQUET Agnès

Tél : +33473981353

Email : agnes.piquet @ vetagro-sup.fr

Contact(s) administratif(s)

TAVERNE Geraldine

Tél : +33473405458

Email : Geraldine.TAVERNE @ uca.fr

SABATER Dominique

Tél : +33473405425

Email : Dominique.SABATER @ uca.fr

Contact Master : scola.master.pac@uca.fr - 04.73.40.70.13